Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ecologie

  • Le parlement européen interdit la pêche en eau profonde

    chalutage profond3.jpgLa pétition lancée par Bloom (voir la note précédente) a finalement conduit le Parlement européen à revenir sur sa position exprimée en juin 2016.

    La pêche est désormais interdite en dessous d’une profondeur de 800 mètres, et contrôlée en dessous de 400 mètres, des mesures qui auront des effets directs sur le maintien des stocks de poissons.

  • Étiquetage alimentaire - Les lobbies, encore et toujours !

    etiquette nutritionnelle,alimentaire

    Le ministère a le projet, depuis des années, d'améliorer l'étiquetage des aliments de manière a bien faire apparaître leurs caractéristiques nutritionnelles, notamment les teneurs en graisses ou en sucres.
    Une étiquette colorée très intuitive (A-B-C-D-E), un peu dans le genre des étiquettes-énergie, a été validée par l'Inserm et proposée à la ministre de la santé, Marisol Touraine.
    Mais c'était sans compter avec l'industrie alimentaire qui préférerait un étiquetage moins explicite, et fait des propositions moins visuelles (1ère et 4ème ci-dessus)...
    Après les démissions fracassantes de plusieurs participants, le comité "scientifique" chargé de prendre la décision ressemble de plus en plus à une équipe de lobbying bien décidée à torpiller une démarche courageuse.

  • Le soleil se lève à l'Est !

    solaire

    L’année dernière, Philippe Richert, alors candidat à la présidence de notre région, s’engageait pour le plan 1% solaire proposé par Greenpeace afin d’investir dans le potentiel solaire inexploité de ce territoire.

    Désormais président de la région Grand-Est, il est temps pour lui de tenir ses promesses et de mettre en oeuvre concrètement ce plan d’investissement, pourvoyeur d’une activité économique importante pour votre région, d’économies substantielles pour ses habitants et avant toute chose bénéfique à la planète et au climat.

    Initiative Greenpeace

  • EuropaCity ? Une "bulle existentielle"

    europacityeuropacityeuropacityeuropacity

     

     

     

     

    Un nouveau projet inutile est en train de naître, en Région parisienne cette fois.
    Le projet EuropaCity, est celui d'un immense parc de loisirs de 250 ha, situé entre Roissy et Le Bourget, en lieu et place de terres agricoles fertiles.

    EuropaCity est emblématique de notre propension à créer de l'artificiel au détriment du réel. Sans parler de leurre, on peut y voir une course en avant qui confine à la "bulle existentielle"...

    S'y opposer n'est pas de la décroissance mais un moyen de canaliser autrement notre énergie, vers des objectifs plus durables.

    BY

  • Projet de loi sur la protection de la Biodiversité

    biodiversitéLe projet de loi sur la Biodiversité est passé en Commission mixte paritaire en vue d'un accord entre députés et sénateurs. Cette CMP a été un échec, particulièrement en ce qui concerne le principe de non-régression écologique.

    Au final, le projet devra passer devant les assemblées en 2ème lecture, solution favorable selon les écologistes qui y voient une manière de la sauver.

  • Chantal Cutajar, élue déléguée Grand-Est de Cap21-LRC

    Chantal Cutajar.jpgConformément à nos statuts et suite à la création de la nouvelle région Grand-Est, les adhérents Cap21-LRC des régions Alsace, Champagne-Ardennes et Lorraine ont élu à l'unanimité Chantal Cutajar pour occuper les fonctions de Déléguée Régionale Grand-Est de notre mouvement.

    Chantal Cutajar est enseignante-chercheuse à l'Université de Strasbourg, juriste et spécialisée dans la lutte contre les circuits financiers illégaux.
    Elle préside l’OCTFI (Observatoire citoyen pour la transparence financière internationale) ce qui la place au coeur de l'actualité !

    Depuis 2014, elle est adjointe au Maire de Strasbourg, en charge de l'éthique des élus et des marchés publics, et Conseillère à l'Eurométropole.

    Au sein de Cap21-LRC, Chantal est membre du Bureau national, en charge de la communication. Elle est très  représentative de l'évolution de notre mouvement ces dernières années, marquées par une attention accrue aux questions sociétales et la promotion de la citoyenneté. Une évolution concrétisée en 2015 par la fusion de Cap21 et du Rassemblement Citoyen.

    Pour l'avenir, elle veut faire de Cap21-LRC dans notre région un fédérateur d'énergies pour l'édification d'un Nouveau Monde animé par les initiatives citoyennes.

    Bonne chance à Cap-21 LRC Grand-Est et à Chantal.