Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualités - Page 5

  • TAFTA et TISA : Gare aux traités avec les USA !

    tafta,tisa,aptDécidement, les Etats-Unis cherchent à tisser - de force si besoin - des liens commerciaux avec l'Europe. Mais dans l'intérêt de qui ?

    Le traité transatlantique dit TAFTA, puis TTIP, puis APT (Accord de Partenariat Transatlantique) prévoit que les législations en vigueur des deux côtés de l’Atlantique se plient aux normes du libre-échange établies par et pour les grandes entreprises européennes et américaines, sous peine de sanctions commerciales pour le pays contrevenant, ou d’une réparation de plusieurs millions d’euros au bénéfice des plaignants. Afin de ne pas susciter d'opposition, rien ne doit filtrer. Instruction a été donnée de laisser journalistes et citoyens à l’écart des discussions : ils seront informés en temps utile, à la signature du traité, lorsqu’il sera trop tard pour réagir. Un article de Lori M. Wallach dans Le Monde diplomatique en fait une synthèse éloquente, et deux autres de Corine Lesnes dans Le Monde économie et de Jérôme Latta dans regards.fr en présentent des applications pratiques.

    Si le premier fait - malgré tout - couler beaucoup d'encre, tel n'est pas le cas du TISA (Trades in Services Agreement), un projet d’accord sur le commerce des services que la Commission européenne négocie avec nos partenaires américains ainsi que 21 autres Etats, en marge de l'OMC. Il s'agit, cette fois, d'une libéralisation du commerce des services, qui pourrait aller, selon l’ISP, jusqu'à "créer des conditions favorables à la privatisation des services publics et à entraver la légifération des gouvernements dans des domaines tels que la sécurité des travailleurs, l’environnement, la protection du consommateur et les obligations de service universel". Un article du site ContreLaCour alerte sur la question.

    Deux exemples illustrant le déplacement des compétences nationales vers les organes internationaux.

    Au moins l'Europe pourrait-elle être un rempart ? ...

    Cap21-Lorraine

     

  • L'essor des énergies marines sur le littoral français

    hydrolienne.jpgUn an après la publication du rapport du CGEDD* (Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable), les énergies marines entrent dans leur phase de développement.

    Les présidents des Régions Aquitaine, Basse-Normandie, Bretagne, Haute-Normandie et Pays de la Loire ont annoncé le 9 avril leur coopération pour "accélérer le développement" de la filière industrielle des énergies marines renouvelables (EMR). Deux appels d'offres éolien en mer ont été lancés par le gouvernement visant un objectif de 3.000 MW installés d'ici 2020. Les résultats du second appel d'offres sont imminents.  Un appel à manifestation d'intérêt sur les fermes pilotes d'hydroliennes est également en cours.

    Parallèlement, un important projet de ferme hydrolienne vient d'être signé entre le français OpenHydro (DCNS) et le britannique  Alderney Renewable Energy (ARE). OpenHydro produira à Cherbourg 150 turbines de 2 MW destinées à l'alimentation électrique de 150000 foyers. Le site choisi est celui d'Aurigny, une île anglo-normande, qui sera relié aux réseaux français et britannique. OpenHydro est également candidat à un autre projet de ferme hydrolienne sur le site du Raz Blanchard.

    Enfin, Ségolène Royal vient de confirmer tout l'intérêt qu'elle porte à l'éolien off-shore.

    C'est un important potentiel d'ENR qui vient ainsi à maturité en France, où les possibilités paraissent particulièrement prometteuses.

    Cap21 Lorraine

  • Poulets d'élevage, et autres animaux

    poulet,animaux,malbouffe,beulin,bertrand you,élevage  poulet,animaux,malbouffe,beulin,bertrand you,élevage

    Nos poulets ne sont pas tous égaux, ni nos éleveurs, ni les consommateurs...

    Une récente émission de Capital sur M6 a créé le buzz en comparant des élevages industriels et des élevages de poulets de Bresse. Les premiers sont le plus souvent localisés à l'étranger, mais ils auraient leurs correspondants dans notre pays, parmi lesquels Xavier Beulin, le président de la FNSEA, clairement mis en cause pour la possession d'une société d'importation de poulets low cost....

    L'émission fait débat, des éleveurs pointant la partialité des auteurs, alors que d'autres enfourchent le thème de la malbouffe, comme le journaliste gastronome Périco Légasse qui voit en Xavier Beulin un Tricatel d'aujourd'hui.

    Simultanément, monte un autre débat sur le thème du statut des animaux dans le Code civil : "biens meubles" ou "êtres vivants dotés de sensibilité" ? Le 15 avril 2014, les députés ont tranché en faveur de la seconde conception.

    Victimes potentielles d'une loi qui pourrait indirectement les concerner, les éleveurs craignent le pire. Le  même Xavier Beulin en appelle aussitôt au Président de la république qui renie des propos tenus il y a 2 ans... et fait volte-face. L'amendement pourrait disparaître lors de son retour du Sénat, écartant ainsi le risque de conflit social.

    Conditions et qualité des élevages d'un côté, survie des éleveurs de l'autre, les deux acteurs de la filière se trouvent en opposition.

    Une synthèse est-elle possible ? On peut, bien sûr, pousser le Label Rouge, mais jamais il n'atteindra les prix des produits industriels, seuls accessibles à une partie de la population.

    Faute de solution miracle, au moins pourrait-on mettre en place une transparence sur les conditions d'élevage en imposant leur affichage explicite sur l'étiquette, un peu à la manière des paquets de cigarettes. Au consommateur éclairé de faire son choix en fonction de ses priorités, écologique ou économique.

    Quel poulet le consommateur choisira-t-il ? Celui de gauche ou celui de droite ? A lui de voir, pourvu d'être informé ; la FNSEA y gagnerait en crédibilité.

    Cap21 Lorraine

  • Lettre de Victoire à Ségolène

    Ville-sur-Terre le 3 avril 2014

    Lettre de Victoire (9 ans)

    Victoire.jpgSegolene.jpg

    Bonjour Madame Ségolène,

    Je suis bien contente que tu sois maintenant la chef de l'écologie. Mon Papy Michel, il vient de m'expliquer pourquoi il mettait plein d'espoirs en toi. Quand il t'a vu hier à la télé, il a dit qu'entre toi et Duflot, il y a pas photo.

    Lire la suite

  • Corinne Lepage veut envoyer des femmes au Parlement européen

     

    L'eurodéputée Corinne Lepage lance huit listes "Europe citoyenne" dans la bataille des européennes en mai. Elles seront menées par des femmes. Et la juge Marie-Odile Bertella-Geffroy figurera sur la liste en Ile-de-France.

    européennes,europe citoyenne

    Huit femmes têtes de liste donc… sur huit listes «Europe citoyenne», la déclinaison pour les élections européennes de son mouvement «Rassemblement citoyen» lancé l’année dernière. Six sont confirmées, les deux autres devraient l’être «dimanche ou la semaine prochaine», précise l’eurodéputée sortante. Pour l’avocate et ex-ministre de l’Environnement du gouvernement Juppé, «il s’agit là d’une première et d’un parti pris délibéré, qui n’est pas un choix anti-hommes – nous avons d’excellents numéros deux masculins –, mais l’affirmation que nous sommes un certain nombre de femmes à avoir décidé de prendre les choses en main». 

    Lire la suite

  • Municipales à Vandoeuvre - La liste d'Union de S. Hablot

    Hablot-liste.jpg

    Stéphane Hablot a présenté sa liste d'Union pour les municipales de Vandoeuvre.

    Il s'agit d'une liste républicaine et citoyenne réunissant la plupart des partis de gauche (PS - PC - EELV - Cap21) et de nombreux représentants de la société civile. Cap21 est représenté par Bertrand You, délégué Lorraine.

    Après un mandat au bilan très positif selon de nombreux habitants, il s'agit, pour le maire sortant, de finaliser les projets engagés et d'en proposer de nouveaux en maintenant les priorités de solidarité, de qualité de vie et de sécurité :

    - rénovation écologique du quartier des Nations, qui doit devenir un véritable cœur-de-ville à la fois commercial, culturel et naturel, permettant de faire de Vandoeuvre une ville à vivre,
    - aide à la création d'emplois en reconstruisant une zone commerciale et artisanale (Bizet),
    - sécurisation de la ville par la création de brigades de police intervenant jour et nuit,
    - création d'une maison Santé-Famille d'information et d'éducation sur la santé,
    - après la création d'une épicerie solidaire, celle d'un restaurant solidaire,
    - création d'un éco-quartier respectant les meilleures normes environnementales (Biancamaria),
    - initiatives pour les petits, les jeunes et les seniors (nouvelle résidence),
    - assainissement des liens avec la Communauté urbaine afin de mieux faire entendre les besoins des habitants, notamment en matière de transports publics,
    - développement de plusieurs espaces culturels (ferme du Charmois, école de musique, Coppens),

    ... tout cela dans la concertation avec les habitants,

    ... et sans augmentation des impôts locaux !

    Cap21 Lorraine

  • Cap21 soutient le vigneron Emmanuel Giboulot

    La-Bourgogne.jpgEmmanuel Giboulot, vigneron en biodynamie sur la Côte de Beaune, est convoqué au Tribunal de Dijon le 24 février prochain, pour refus d'appliquer sur ses vignes, sur injonction préfectorale, un traitement phytosanitaire pour ÉRADIQUER un prédateur (l'araignée rouge) transmetteur de la flavescence dorée, une des maladies de la vigne.

    Quelques données :
    - la flavesence dorée est traitée dans le Sud du vignoble français selon la même méthode autoritaire (injonctions préfectorales); mais n'avait pas encore été rendue obligatoire en Bourgogne,

    Lire la suite