Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cap21-LRC Grand-Est - Page 9

  • Le CR (PS) de Lorraine subventionne la formation de militaires saoudiens

    arabieLettre ouverte d'un adhérent lorrain de Cap21 suite à la décision du Conseil régional de Lorraine (PS) de subventionner à hauteur de 600 000 euros, la création dans la Meuse d'un site de formation qui sera, majoritairement et pendant plusieurs années, consacré à celle de militaires saoudiens.
    Et cela, alors que l'Arabie Saoudite méprise les droits de l'homme et entretient des liens plus que douteux avec le fanatisme islamique.
    Par ailleurs, ce site sera construit par CMI, une entreprise belge comptant Gérard Longuet (sénateur de la Meuse) dans son CA. Cela n'arrange pas le tableau, mais ça, c'est une autre histoire...
     
     

    Lire la suite

  • Cop21 - J3 - "Il faut accélérer"

    cop21Au programme, les négociations techniques sur les multiples options du projet d'accord non finalisé (57 pages) parmi lesquelles il faut trancher. Les négociations se poursuivent donc, dans l'ombre, et la journée a été marquée par l'impatience de Laurent Fabius « Il faut accélérer » et de l'américain Daniel Reifsnyder à voir avancer les dossiers difficiles « Sur aucun point, nous ne faisons les progrès qui seraient nécessaires ».
    Un pré-accord devrait être prêt samedi dans 48h, mais il semble qu'on en soit loin.

    Un des dossiers est celui de l'ambition de la Conférence : 1,5°C ou 2°C ? Les pays vulnérables (« The Climate Vulnerable Forum ») poussent à la première solution et apparaissent comme les vrais défenseurs du climat.

    Lire la suite

  • Cop21 - J2 - Premiers pas

    La seconde journée de la Cop21 a été caractérisée par plusieurs faits marquants.

    L'Afrique se présente unie à cette Cop21. Elle a décrit un projet de barrière verte s'étendant du Sénégal à Djibouti, destinée à stopper l'avancée du désert. Très significative également une initiative en faveur du développement de l'électricité d'origine renouvelable, soutenue notamment par la France à hauteur de 2 milliards d'euros.

    La protection des forêts, notamment amazonienne, a fait l'objet d'interventions brésilienne et amérindienne ainsi que du prince Charles, aboutissant à un plan de soutien technique et financier de la part de différents pays européens.

    Stephane Le Foll a présenté son projet "4 pour 1000". Il s'agit d'un programme de recherche agro-écologique qui vise à conjuguer stockage du CO2 dans le sol et productivité agricole. Trente pays s'y sont inscrits en vue d'une mise en place lors de la Cop22.

    La question du niveau d'ambition de la Cop21 est revenue sur la table, les pays en développement soutenant l'option 1,5°C.

    Enfin Barak Obama a déclaré que "certaines parties de l'accord sur la lutte contre le réchauffement climatique pourraient faire l'objet d'un accord contraignant". Une prise de position nouvelle, saluée par la Conférence, et qui fonde de grands espoirs sur les résultats de la Cop21.

    Cap21 Lorrainecop21

  • Cop21 - J1 - La photo de groupe

    La Cop21 est lancée.

    Cette première journée a été principalement marquée par les grands discours d'ouverture suivis de l'intervention brève de chacun des chefs d'état ou de gouvernement, consacrée le plus souvent à faire connaître les efforts que leur pays réalisait déjà. Cela a cependant permis de connaître l'état d'esprit général des participants, notamment des plus grands contributeurs.

    Lire la suite

  • Régionales en Lorraine (ACAL)

    régionales

    Jean-Pierre Masseret, tête de liste PS en Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine, a réuni le 25 novembre à Metz un meeting de campagne autour de ses colistiers. Evelyne Gareaux, conseillère régionale sortante et candidate en Moselle, y représentait Cap21.
    Un meeting qui se voulait "de dialogue" avec la salle qui a pu échanger avec les candidats.

    Cap21 Lorraine

  • L'exposition "Visions" affiche l'avenir de notre planète

    La Mairie de Paris présente à l'Hôtel de Ville, et jusqu'à la fin de l'année, l'exposition Visions des œuvres de Yannick Monget.
    Ces affiches photographiques d'anticipation présentent les différents avenirs de notre planète selon l'évolution de son climat. Elles donnent à voir de nombreux sites mondiaux, transformés selon les données prospectives suggérées par la science, oscillant entre menace et espoir.

    A la dimension esthétique et scientifique de ces magnifiques affiches, Yannick Monget ajoute une dimension philosophique qui trouve tout son poids dans le contexte de notre dramatique actualité.
    Pour lui, "tous ces maux dont souffrent notre "civilisation" doivent être combattus globalement, fraternellement, quelles que soient nos origines, croyances, couleurs de peau, orientations sexuelles etc... Ces maux - la barbarie, l'obscurantisme, la pollution et la destruction de notre environnement, le réchauffement global - ont tous en commun d’entrainer la destruction sans opérer aucune distinction quant à leurs victimes. Nous sommes tous affectés, tous concernés. Ces menaces ne peuvent par conséquent être combattues que dans la concorde, et constituent une occasion inespérée de nous unir mondialement.
    Car c'est en recherchant ensemble des solutions que nous réussirons à faire face à ces menaces. C’est ensemble que nous construirons cet avenir utopique auquel nous rêvons tous - l'utopie ne désignant pas ce qui est irréalisable... mais ce qui n'a pas encore été réalisé."
     

    Cap21 Lorraine

    Le site de Symbiom

  • Arte+7 - Tout savoir sur le méthane


    Le méthane constitue un des mécanismes d'emballement du réchauffement climatique. Gaz à effet de serre très supérieur au CO2, il est actuellement stocké dans le pergélisol sibérien et les fonds marins. Mais un réchauffement, principalement dû au CO2, le libèrerait et viendrait alors démultiplier l'effet de serre global.

    Arte+7 (Actu&Société) présente un documentaire qui fait le tour de la question, sans omettre les éventualités d'exploitation... mais, là, on a plus de mal à le suivre. Car brûler le méthane permet de l'éliminer, mais produit du CO2... certes moins producteur d'effet de serre, mais qui nous détourne de la mise en place des énergies renouvelables, seule solution à moyen terme.

    Cap21 Lorraine